2 gâchis surprenants dans l’usage des réseaux sociaux

L’accumulation d’urgences au quotidien nous conduit parfois à faire des choix regrettables, notamment en ce qui concerne les réseaux sociaux. Robert Fleming, fondateur de l’eMarketing Association, en a identifié deux qui donnent à réfléchir:

1) « LinkedIn génère plus de leads pour les entreprises B2B que Facebook, Twitter ou les blogs. Pourtant, seuls 47% des marketeurs de ces entreprises disent qu’ils utilisent activement LinkedIn, contre 90% pour Facebook » !

Il y a effectivement de quoi être surpris, dans la mesure où l’adéquation de Facebook  au B2B est toute relative. Rappelons-le, une entreprise ne devrait pas choisir un réseau social  en fonction de sa popularité globale ou de sa capitalisation boursière, mais plutôt en fonction de sa cible à elle et de son secteur d’activité.

2) « 95% des messages sur leur mur Facebook ne reçoivent aucune réponse de la part des marques » !

Ahurissant, mais vrai. Il ne suffit en effet pas de poster du contenu pertinent et à un rythme adapté. Animer un compte sur un réseau social, c’est aussi suivre les commentaires des visiteurs. Imaginons que l’un laisse un texte dont le contenu est contraire à la loi, ou bien injurieux ou dénigrant vis-à-vis de votre offre, voire qu’un concurrent vienne vienne faire sa promotion sur votre page, et que vous ne réagissiez pas. C’est pourtant le risque que vous courrez si vous faites partie de ces 95%.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.