Avis de décès dans la vidéo en ligne

Vine, la plateforme de publication de vidéos ultra-courtes (six secondes maximum), ne fêtera pas son quatrième anniversaire. Twitter, son actuel propriétaire, compte en effet lui faire un sort prochainement, selon un agenda et des modalités qui n’ont pas encore été déterminées.

Malgré la complémentarité philosophique avec son activité historique (le micro-bloging), Twiter n’a pas su monétiser sa filiale. Une lacune qui ne l’incite actuellement pas à la tendresse, alors qu’elle cherche à se vendre avec une certaine difficulté. L’arrêt de Vine se situe donc dans le prolongement de la vague de suppression de poste tout juste annoncée.

« Instagram et Snapchat m’ont tuer »

Bien que le marché de la vidéo reste très porteur, Vine a été progressivement cannibalisé par des concurrents plus mordants sur le terrain de l’innovation. Youtube, Instagram et Snapchat peuvent se frotter les mains. En faisant une place plus grande à la vidéo sur Twitter même sans créer de synergies avec Vine comme avec Periscope, Twitter a probablement aussi fait lui-même perdre une partie de sa raison d’être à son bébé.

Si vous l’utilisiez, c’est le moment de lui chercher un successeur. A moins qu’un repreneur se présente. Mais surtout, ne tardez pas à récupérer vos contenus le cas échéant en cliquant ici.

 

Catégories

Laissez un commentaire





Evénements