Comment doubler les performances de votre site WordPress

Et pour pas un centime, en plus ! Logiquement, ça devrait vous parler. Si votre site est un peu charpenté, qu’il intègre des plugins un tantinet gourmands dont vous avez vraiment besoin, ou que vous avez juste sérieusement chargé la mule pour vous faire plaisir, il est fort probable que ses performances aient sensiblement baissé avec le temps. Ceci dit, même si votre site est d’une sobriété de chameau, il ne se montrera jamais trop rapide, d’autant que cela influe sur la qualité du référencement.

Pour passer le turbo, quelques mesures de bon sens s’imposent : installer et optimiser un bon plugin de cache si ça n’est pas encore le cas, et identifier précisément les éléments ralentissant pour agir dessus. Toutefois, un nouveau levier ultra simple vient de s’ajouter à cette liste : PHP 7.

PHP est le langage dans lequel WordPress et ses plugins sont programmés. Ses performances ne comptent donc pas pour du beurre. Imaginez que dans sa dernière version, la 7.0, la mémoire consommée est diminuée de moitié, tandis que la rapidité est à l’inverse multipliée par 2 ! Comment faire ? Il faut juste mettre un peu les mains dans le cambouis, en accédant à la console d’administration de votre hébergeur puis en basculant la version de PHP employée en 7.0. Si votre main tremble à cette perspective, faites-vous aider, ça vaut vraiment le coup.

Pourquoi les hébergeurs ne le font-ils pas automatiquement ? Eh bien ils doivent déjà supporter cette version (c’est le cas des principaux comme OVH ou 1&1), mais il existe une autre raison : certains (vraiment très) rares plugins sont pour l’instant incompatibles. Les hébergeurs préfèrent donc que vous en preniez seul la responsabilité. Une responsabilité modérée, puisque l’opération est généralement réversible (notamment chez OVH).

 

Catégories ,

Laissez un commentaire





Evénements