Comment illustrer vos contenus efficacement et si possible gratuitement (partie 4)

Rien n’y fait. Vous avez écumé les banques d’illustrations gratuites de qualité et les sources alternatives, vous avez testé les outils d’aide à la création et la personnalisation, mais sans résultat à la hauteur. Regardons la dure réalité en face : vous allez devoir casser votre tirelire. Enfin juste un peu, rassurez-vous.

Alors comment procéder ? Comme pour le gratuit, l’offre ne manque pas. Toutes les banques d’images fonctionnent sur le même principe. D’abord, vous créez un compte gratuit. Celui-ci vous donnera accès chez certains à quelques photos gratuites de temps en temps.

Ensuite, vous devez choisir votre offre. Cela se résume le plus souvent à deux catégories : les packs et les abonnements. Les premiers ne vous engagent que sur la quantité que vous achetez, et peuvent atteindre des prix conséquents (de 1 à 10€ selon les banques, voire plus). C’est le prix de la liberté ! En revanche, avec les abonnements, vous arrivez à des coûts unitaires par photo assez attractifs. Mais c’est la moindre des choses, vu que vous vous engagez sur la durée (mois, trimestre, semestre, année, tout dépend). Par ailleurs, si vous ne consommez pas le contenu de votre abonnement, il sera le plus souvent perdu. Comme les heures des forfaits téléphoniques non-illimités. Conclusion, vous téléchargez tout et n’importe quoi en fin de mois, en espérant anticiper efficacement vos prochains besoins.

Autre petite facétie récurrente chez nos amies banques d’images, votre capacité de téléchargement n’est pas toujours gérée en nombre de photo, mais en crédits. Et le barème n’est pas du tout celui que vous espérez : plus la résolution est élevée, plus le nombre de crédits requis augmente. Vous avez donc intérêt à bien réfléchir avant de cliquer. Calculer ce que vont vraiment vous coûter les photos que vous voulez dans la résolution nécessaire.

Mais reprenez votre respiration, illustrer une page Web ne nécessite pas la même résolution qu’un panneau publicitaire dans la rue. Même pour un bandeau couvrant toute la largeur de la page. Pour en avoir le cœur net, faites donc le test avec un autre photo (gratuite) à la résolution que vous envisagez.

A vos cartes de crédit, direction maintenant les principales banques d’images payantes :

http://fr.123rf.com/

http://www.shutterstock.com/

http://fr.dreamstime.com/

https://fr.fotolia.com/

http://www.istockphoto.com/fr

http://www.gettyimages.fr/

Oui, je sais, ça pique un peu au porte-monnaie, mais dites-vous que votre image de marque le vaut bien. Une dernière précision : toutes ces banques sont désormais francophones, mais la qualité de leur indexation dans notre langue laisse parfois à désirer. En cherchant, tentez donc aussi des mots-clés en anglais.

 

 

Laissez un commentaire





Evénements