Comment survivre à Viadeo en 4 points

Ça sent le sapin pour Viadeo, qui vient de se voir placer en redressement judiciaire. Notre champion national, grand concurrent de LinkedIn avec qui il fait quasiment jeu égal en France, se bat effectivement pour sa survie depuis début 2016. Malheureusement, ses tentatives de diversification ont débouché sur des résultats très insuffisants (Europe, Afrique…), voire catastrophique (Chine).

Cette fois, l’avis d’échec est acté par le tribunal de commerce. Celui-ci il indique clairement comme objectif dans sa toute récente décision la poursuite de cession des actifs de la société avant sa liquidation fin février. Certes, plusieurs offres de reprise auraient déjà été formulées. La rumeur mentionne notamment Le Figaro ou le Bon Coin, mais rien ne permet d’espérer sérieusement une poursuite de l’activité, loin s’en faut.

Je vous conseille donc de considérer attentivement les actions suivantes :

  • Si vous êtes abonné Premium, ne rempilez pas pour un an. Vous risqueriez très probablement d’arroser le désert et de ne jamais voir le service que vous aurez payé.
  • C’est le moment de créer un compte sur LinkedIn, son concurrent le plus direct. Faites-vous la main, configurez le complètement, commencez à l’alimenter en parallèle de Viadeo et faites-le savoir sur vos outils de communication : site Web, newsletter, Viadeo, carte de visite, signature…
  • Considérez sérieusement le fait de clore votre compte avant la fin. En effet, le fichier clients contenant toutes vos informations risque fort de se retrouver dans des mains fort peu recommandables.
  • Récupérez vos données… dans la mesure du possible. En effet, la fonction d’exportation de contacts a été supprimée par Viadeo en début d’année. Il reste cependant théoriquement possible de demander le fichier. Ou bien naturellement de le faire à la mimine. Même punition, même motif, pour le contenu publié.

Besoin d’aide pour mettre tout cela en pratique ? Faites-moi signe.

 

Evénements

 

 

Offres de Multimediatique