Contenu marketing et angoisse de la page blanche (épisode 3)

Les deux premiers articles de cette série vous ont montré comment éviter l’angoisse de la page blanche, et la traiter quand elle survient. Vous en êtes probablement conscient, même si vous n’en souffrez pas, mais s’exprimer en bon français, de façon claire et agréablement lisible, ne va pas forcément de soi. Il s’agit même pour certains d’une vraie hantise, malheureusement parfois justifiée.
Heureusement, l’outil informatique limite la casse. Un correcteur orthographique va cependant juste un peu limiter les risques. En effet, son rôle se limite juste à vérifier que chaque mot de votre texte se trouve bien dans son dictionnaire. Vous en conviendrez, c’est un peu juste. Et si votre traitement de texte a le bon goût de vous offrir un correcteur grammatical, n’allez pas imaginer que vous êtes tiré d’affaire. Nul besoin d’écrire comme Proust pour mettre rapidement ces outils en difficulté. Même avec Word. Les phrases un peu charpentées ont vite fait de démontrer leurs limites.
Alors que faire ? Il existe pourtant un petit outil miracle assez facilement trouvable (Fnac, Amazon…) qui va largement au-delà. Il s’agit d’Antidote. Celui-ci comprend de très nombreuses fonctions aidant grandement à améliorer notre style et corriger nos petits travers : inventaire des tournures impersonnelles et des phrases non verbales, analyse des répétitions, du niveau de vocabulaire, de la construction logique, des temps et modes de conjugaison employés… Il comprend par ailleurs de nombreux dictionnaires en libre consultation, dont les classiques définition, synonymes et antonymes, mais aussi d’autres malheureusement, bien plus rares : cooccurrences, champs lexical, famille, citations, et étymologie.
Autant de petits bijoux qui aident très concrètement les auteurs à éviter l’impression de se jeter dans le vide quand ils publient quoi que ce soit, et aux autres à s’améliorer progressivement en surveillant efficacement leurs points faibles. Il vous en coûtera tout de même un petit billet vert, mais votre contenu le vaut bien.

Laissez un commentaire





Evénements