Eloge de la simplicité en marketing digital

Beaucoup d’entreprises me contactent soit parce qu’elles perçoivent le marketing digital comme un obstacle infranchissable, soit parce qu’elles sont effectivement rentrées dans cet obstacle avec quelques dégâts et ne savent pas comment continuer. Si vous vous reconnaissez dans cette description, sachez qu’il y a de l’espoir. Beaucoup, même.

En fait, il y a de bonnes chances que vos difficultés viennent d’un manque de méthodologie. Vous y êtes allé avec beaucoup d’enthousiasme et de volonté, mais sans objectif clair, sans stratégie, avec de mauvais outils… Bref, vous avez procédé d’une façon qui peut convenir à d’autres, mais pas forcément à vous. Vous ne vous en sortirez probablement qu’en remettant tout à plat, dans l’idéal en vous faisant accompagner.

Lister les erreurs typiques et leurs solutions dépasserait largement le temps dont vous disposez pour me lire. Aussi je vais me concentrer sur une seule, celle qui consiste à vous imposer vous-même des contraintes déraisonnables. Déraisonnables parce qu’elles impliquent un engagement en temps ou en argent que vous ne pourrez pas assurer sur la durée. Ou tout simplement parce que vous ne vous reconnaissez pas dans la solution, et que vous l’appliquez en trainant les pieds. C’est un peu le principe des bonnes résolutions de début d’année (sport, régime, changement de vie…) Si votre objectif est déraisonnable, vous risquez fort de lâcher l’affaire en route et donc de ne pas l’atteindre. On retrouve là le R de la méthode SMART.

Concrètement, oubliez l’exhaustivité, l’idéal, même les bonnes pratiques (dans une certaine mesure), et faites simple. Vous voulez par exemple mettre le paquet sur les réseaux sociaux ? Commencez par un seul, que vous aurez choisi tranquillement et rationnellement. Alimentez-le à votre rythme, mais avec régularité. Et quand vous serez à l’aise avec l’outil, que vous obtiendrez des résultats encourageants, alors seulement rapprochez-vous un peu plus des règles de l’art et passez à un second réseau social.

A vous maintenant d’analyser objectivement votre démarche. Avez-vous fait suffisamment simple ?

 

Laissez un commentaire





Evénements