Le brainstorming, une idée à creuser (différemment)

Derrière les outils du marketing digital, il y a toujours le bon vieux marketing à l’ancienne. Et notamment l’incontournable brainstorming, entrepreneurs et cadres ne disposant pas forcément du don de divination. Or les problématiques d’innovation et de création restent centrales, quel que soit le secteur d’activité.

Nous l’avons tous vécu, l’exercice du brainstorming est souvent aussi long que laborieux. Il existe bien entendu de nombreux trucs pour ne pas de perdre de temps en efforts improductifs. S’abstenir d’émettre des jugements négatifs et positifs dans la même session, par exemple, ou encore utiliser des panneaux d’affichage pour combiner des éléments visuels comme sur Pinterest.

Mais ne ferions-nous pas complètement fausse route en tentant d’extraire du jus de cerveau par la « torture » jusqu’à ce que nous ayons obtenu quelque chose de concret ? C’est l’avis de Luc de Brabandère, un consultant écumant inlassablement les conventions professionnelles depuis 20 ans pour apporter sa vision de l’innovation. Pour produire des idées nouvelles, le brainstorming serait beaucoup moins efficace qu’on ne le pense. Démonstration et solution en vidéo, par l’exemple et avec humour :

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.