Le danger des comptes emails gratuits

La grande majorité des particuliers ainsi qu’une large part des PME/TPE s’appuient sur des comptes email gratuits. Plutôt pratiques, assortis d’une bonne capacité de stockage, assez complets, ils ont en effet de quoi séduire sur le papier.

Bien sûr, tout n’est pas rose. Beaucoup d’utilisateurs se plaignent à juste titre de leur ergonomie parfois perfectible, de l’absence de certaines fonctionnalités… Mais que voulez-vous, c’est gratuit, on ne va pas faire les difficiles. Il y aurait pourtant deux bonnes raisons de le faire.

Un œil derrière votre épaule

La première, c’est tout simplement la confidentialité. Gmail, l’outil vedette de Google, prend en effet des libertés ahurissantes sur ce sujet. En s’appuyant sur un jugement datant de 1979 de la cour suprême américaine, le géant de l’email considère en effet qu’impliquer un tiers (en l’occurrence lui) dans une conversation entraine un renoncement au respect de votre vie privée.

Vous l’avez peut-être constaté, certaines coïncidences sont parfois troublantes. Vous venez d’échanger avec un partenaire, collègue ou fournisseur sur l’opportunité d’acheter une nouvelle imprimante. Surprise, en butinant sur votre navigateur Web, une bannière vante les mérités du modèle dont vous venez précisément de parler.

Eh bien ça n’est pas un hasard, car Google lis vos emails, et en exploite commercialement le contenu. Naturellement, même si certains en ont le pouvoir, ce ne sont pas des employés de Google qui réalisent cette tâche, mais plutôt des logiciels. Il n’en reste pas moins que votre intimité n’existe plus.

Précisons que la pseudo justification légale n’est pas le seul point derrière lequel Google s’abrite. Il se trouve en effet que vous leur avez explicitement accordé ce droit, en acceptant leurs conditions d’utilisation : « Nos systèmes automatisés analysent vos contenus (y compris les e-mails) afin de vous proposer des fonctionnalités pertinentes sur les produits, telles que des résultats de recherche personnalisés, des publicités sur mesure et la détection des spams et des logiciels malveillants. Cette analyse a lieu lors de l’envoi, de la réception et du stockage des contenus ».

Ne sabotez pas votre image

Outre la confidentialité, il existe une seconde raison fondamentale de ne pas exploiter un compte email gratuit : votre image de marque. En vous contentant d’une adresse générique (gmail.com, hotmail.fr, orange.fr, free.fr…), vous liez votre activité à un outil conçu pour les particuliers. Un choix qui, par association d’idée, dégrade votre image de marque.

Si vous êtes dans ce cas, vous vous dites probablement « mais ça ne gêne pas mes clients ». Or le problème ne concerne pas vos clients, qui sont déjà convaincus de votre professionnalisme, mais vos prospects. Et pour décider ces derniers, ce que vous reflétez à l’extérieur est fondamental puisqu’ils ne peuvent pas encore juger de la qualité de vos prestations.

100% des moyennes et grandes entreprises ont déposé leur domaine, ça n’est pas un accident. De plus, il s’agit d’une action qui ne vous laissera pas sur la paille. On parle ici de 7€ par an seulement ! Une solide raison pour ne pas vous en priver.

Vous êtes convaincu, mais l’aspect technique vous rebute ? Multimediatique est à votre disposition pour vous accompagner.

Catégories

Laissez un commentaire





Evénements

 

 

Offres de Multimediatique