phobie

Les phobies du Marketing Digital

Site Web, réseaux sociaux, emailing, rien que d’y penser, le Marketing Digital vous crée des frissons dans le dos. Même si vous vous êtes déjà essayé, ne serait-ce que du bout des lèvres, à un de ces outils. Du coup, vous freinez des quatre fers. Votre compte Facebook prend par exemple la poussière. Vous devriez l’alimenter régulièrement, mais rien n’y fait. Ou bien vous retardez depuis des mois la décision de commander un site Web. Vous savez que son absence vous fait perdre des ventes, mais c’est plus fort que vous.

Est-ce anormal ? Bien sûr que non ! Des centaines de milliers d’entrepreneurs, cadres, et employés partagent votre sentiment.  En gros, une bonne vielle phobie. Voire plutôt deux. Probablement déjà la classique allergie à l’informatique : « je n’y comprends rien », « je fais toujours tout planter »… Et pour faire bonne mesure, celle liée à l’aspect rédactionnel, la bonne vieille angoisse de la page blanche : « je ne sais pas quoi dire », « je suis nul en orthographe »…

Si vous vous reconnaissez, sachez que le problème vient d’abord d’une perception erronée de vos capacités. Des enfants de trois ou quatre ans pourraient se débrouiller comme des chefs sur un ordinateur et pas vous ? Vous vous êtes juste retrouvé sur le champ de bataille sans entrainement et avec un lance-pierre. Mettez donc n’importe qui aux commandes d’un avion, vous aurez le même résultat.

Comment sortir de ce cercle vicieux et faire enfin du Marketing Digital votre atout ? Tout simplement en vous formant à votre rythme, en fonction de vos priorités. Et en étant accompagné pour ne pas vous retrouver à nouveau seul face à la difficulté, avec la tentation de laisser retomber le soufflé.

Contactez dès maintenant Multimediatique pour définir ensemble un plan d’action :

Multimediatique

Tel : 01 8362 7230

Email : contact@multimediatique.fr

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.