Les « touristes » virés des groupes LinkedIn

Sur LinkedIn comme sur d’autres réseaux sociaux, il est possible de créer des groupes. Il s’agit tout simplement de sections où les participants peuvent échanger autour du thème que vous aurez choisi. Bref, un outil idéal pour par exemple transformer vos prospects en clients, ou assurer le suivi de vos prestations.

Jusqu’ici, vous pouviez définir un groupe comme public – tout le monde peut lire ce qui s’y passe – ou privé. Dans un souci de simplification et d’amélioration de la qualité des échanges, LinkedIn a notamment décidé de supprimer les premiers. Désormais, il n’y aura plus que des groupes privés, donc invisibles par les non-membres, et dont seuls les membres pourront échanger entre eux et consulter le contenu. Les moteurs de recherche n’y auront eux-mêmes pas accès.

La mesure va mécaniquement renforcer l’engagement, mais les entreprises perdent avec les groupes publics un outil qui servait de sas aux simples visiteurs, et leur assurait une visibilité supplémentaire. Ce ménage d’automne ne s’arrête pas là. Parmi les autres mesures, citons aussi la disparition des onglets promotions ainsi que des sous-groupes, la simplification du paramétrage, diverses mesures concernant la modération et le spam, la possibilité d’ajouter une illustration dans une réponse… L’usage montrera si ce train de simplification était pertinent.

Et vous, utilisez-vous les groupes ?

Catégories

Laissez un commentaire





Evénements