Les trois pièges à éviter dans votre identité visuelle (partie 2)

Dans le premier article de cette série, je vous ai montré le risque que vous courriez à vouloir imiter les très grandes entrepreprises. Je voudrais attirer maintenant votre attention sur une autre erreur très courante, mais tout aussi risquée.

 

Piège N°2 : Ne pas réfléchir très précisément à ce que vous voulez en amont

 

Votre logo (et plus globalement la charte graphique) est un de vos principaux outils de communication. Il projette immédiatement une image, qui peut selon sa qualité se montrer très positive… ou beaucoup moins. Or il va se retrouver un peu partout : sur votre site Web, vos cartes de visite, plaquettes, réseaux sociaux, produits…

Les outils de création simplifiés pour les non-graphistes vous feront probablement de l’œil si vous tombez dessus, mais ils ne valent rien. Ils vous feront tout simplement perdre votre temps, votre argent et votre crédibilité. Je vous conseille donc chaudement de ne pas mégoter, et de faire appel à un professionnel en investissant quelques billets.

A titre d’exemple, le logo de la Banque Publique d’investissement a couté 76.000€. Celui des jeux olympiques de 2012 500.000€. Le vôtre : probablement quelques centaines d’euros, si vous faîtes appel à un graphiste indépendant ou à une petite agence de création. Vous comprendrez donc aisément que votre prestataire ne puisse pas réaliser des modifications à l’infini.

Il est donc fondamental que vous lui décriviez le plus précisément possible qui vous êtes et quels sont vos critères :

  • Quelle est la raison d’être de votre société ? Que voulez-vous apporter à vos clients ? Quels sont vos objectifs à long terme ?
  • Quelle impression voulez-vous produire sur vos clients ?
  • Quelles sont vos principales cibles (âge, niveau d’éducation, revenus et style de vie pour les clients particuliers, secteur d’activité, service en charge de l’achat chez vos clients et taille pour les entreprises) ?
  • Quelle est votre zone géographique d’activité ?
  • Quels sont vos facteurs différenciateurs ?
  • Qui sont vos principaux concurrents ?
  • Quels résultats voulez-vous atteindre grâce à votre identité visuelle ? Que doit-elle dire de vous ?
  • Citez des logos qui vous inspirent particulièrement (s’il y en a), et d’autres qui vous déplaisent (s’il y en a), en expliquant pourquoi.
  • Quelles sont vos couleurs favorites, et celles que vous ne voulez pas que nous utilisions ?

A vous de jouer.

 

 

Laissez un commentaire





Evénements