Mettez la presse gratuitement à votre service

Certains d’entre vous qui me connaissent savent peut-être que j’ai été journaliste dans une autre vie pendant de longues années. A l’époque, j’étais souvent sidéré de voir à quel point les entreprises méconnaissent les attentes de la presse, et passent de ce fait à côté d’innombrables possibilités d’obtenir facilement un article.

J’avais déjà évoqué dans ces colonnes l’approche passive, à savoir la mise à disposition sur votre site Web des informations indispensables. Autrement dit celles permettant à vos futurs meilleurs amis de comprendre que vous voulez réellement leur simplifier la tâche. Aujourd’hui, passons la seconde avec une attitude un peu plus proactive, en allant chercher directement les journalistes. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez impérativement comprendre comment un journaliste choisi les sujets sur lesquels il va écrire.

  • L’attractivité :

C’est une évidence, mais un sujet à la fois au centre des préoccupations de ses lecteurs, mais aussi idéalement méconnu voir totalement exclusif, sera le plus à même d’attirer son attention. Mettez-vous à la place de ses lecteurs.

  • La facilité :

Les journalistes sont comme vous et moi, ils sont astreints à une productivité croissante. Moins votre sujet demandera d’efforts (recherche, déplacements, analyse, pédagogie pour leurs lecteurs…), plus ils pourront atteindre leurs objectifs. Fournissez-leur un maximum d’aide : études, livres blancs, indiscrétions, informations sur la concurrence, illustrations haute résolution et de qualité… Autant de travail de recherche en moins à faire pour eux.

  • Les formes :

Choisissez habilement le lieu et le moment de la rencontre que vous allez proposer. Entre un RDV dans une zone industrielle perdue en banlieue un vendredi à 19h00 et une invitation à déjeuner dans un restaurant de qualité à proximité de la rédaction, le résultat ne sera pas le même.

 

Bref, plus vous faites une part importante du travail du journaliste, moins il en aura à faire. Qui n’y serait pas sensible. Accessoirement, c’est aussi un moyen habile et discret d’orienter dans votre sens son jugement.

Bien entendu, tout ceci mériterait d’être développé, notamment dans le détail des techniques à mettre en œuvre pour maximiser vos chances (identification et gestion des contacts, écriture de communiqués efficaces, choix de l’angle…) Mais vous avez compris le principe. Avec un investissement ultra réduit, vous pouvez réellement obtenir des résultats phénoménaux. Songez à la valeur d’un article positif face à celle d’un déjeuner.

Qu’en pensez-vous ? Quand allez-vous vous lancer ?

 

Laissez un commentaire





Evénements