policiers devant le logo Facebook

On ne plaisante pas avec les règles Facebook

La loi et dure, mais c’est la loi. Ça se passe comme ça avec l’état, mais aussi chez Facebook. Vous avez beau vous trouver sur votre page, ça n’est pas vous qui y faites les règles. Or il se trouve que les clauses d’utilisation que personne ne lit (moi non plus) contiennent un certain nombre de pièges qui peuvent vous coûter cher. Utiliser un simple profil pour une activité professionnelle, acheter des likes, ou encore publier une simple photo de nu peut vous valoir un sérieux avertissement, voire une fermeture définitive, sans préavis et sans recours, de votre compte.

Et quand Facebook ajoute de nouvelles règles, il ne nous envoie naturellement pas un mail pour nous en avertir. Attention, ces détails ne sont pas forcément regroupés avec les conditions d’utilisation, car ils relèvent selon Facebook d’aspects liés au développement et se trouvent donc présentés ailleurs. Dans les derniers en date, je pourrais citer l’interdiction d’utiliser les réactions (like, cœur…) dans le cadre d’un sondage, d’un vote ou toute autre action que celles prévues à l’origine.

En ce moment, c’est à nouveau Facebook Live qui se trouve dans le collimateur. Le bonus en visibilité conféré par ce mode de diffusion que Facebook veut encourager a débridé les imaginations. Un peu trop aux yeux de l’éditeur américain, qui a émis une nouvelle bordée d’interdictions. Celle de faire du faux direct, en l’occurrence de diffuser des vidéos préenregistrées pendant un live. Il existe un certain nombre d’outils permettant de faire ça, dont notamment OBS, mais attention à la fessée si vous vous faites prendre. Interdiction aussi de diffuser une image statique, ou des séquences en boucle, notamment un compte à rebours.

La solution pour s’en sortir sans casse ? Faire profil bas en évitant ces utilitaires si astucieux (d’autant qu’ils sont rarement gratuits), ou bien ouvrir les deux yeux très grands pour ne pas rater la prochaine règle.

Profitez donc de l’occasion pour faire l’inventaire de vos pratiques sur Facebook

 

Besoin d’aide pour ça ? Faites-moi signe directement.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.