Une borne d’arcade à la maison

Si vous êtes comme moi quar… trentenaire, vous avez surement connu l’âge d’or des salles d’arcade, avec leurs rangées de machines gobe-monnaie et leur ambiance unique. Evidemment, les petits monstres et leurs graphismes incroyables nous faisaient baver, avant dans le meilleur des cas de retrouver à la maison une console de jeu qui n’en était à l’époque qu’une pâle copie. Car acheter une vraie borne, dont les prix allaient de 20.000 à 500.000F, relevait du fantasme.

Faites un vœu

Eh bien plus maintenant. Je ne parle naturellement pas des modèles récents, mais plutôt des bon vieux classiques : Pacman, Moon patrol, Mr Do !, Xevious… Ces petits bijoux, je vous les fais non pas à 20.000€, ni 10.000, ni 5.000, ni même 1.000. Non, ils se trouvent régulièrement d’occasion dans les colonnes d’ebay pour quelques centaines d’euros, et le plus souvent en parfait état de marche.

Mais ça n’est cependant pas forcément le choix le plus pertinent. En effet, ces bornes ne datent pas d’hier. Et si on fabriquait encore solide à l’époque, que ferez-vous en cas de panne ? Vu le poids de ces engins, vous devrez faire venir un spécialiste chez vous, et il ne vous loupera pas financièrement. D’autant plus que les pièces ne courent pas les rues.

Autre problème, les jeux sont contenus dans d’énormes cartes électroniques. Pour en changer, il faut donc ouvrir la borne, ouvrir la trappe d’accès, retirer la carte en place, mettre la nouvelle, et redémarrer le système. Ça n’est franchement pas ergonomique.

Abracadabra, de l’ancien avec les atouts du neuf

Exit l'électronique vintage des années 80, et place à un petit PC plus simple à entretenir.

Exit l’électronique vintage des années 80, et place à un petit PC plus simple à entretenir.

Pour ma part, j’ai choisi une autre approche. J’ai acheté une borne HS pour 80€, et je l’ai vidée de toute son électronique, écran et enceintes comprises. Je n’ai conservé finalement que le meuble en bois, ses décorations qui lui donnent un cachet inimitable, plus les manettes et boutons.

Puis, dans ma belle boîte vide, j’ai ensuite installé… un PC. Il existe en effet de nombreux logiciels, tous gratuits, qui émulent la plupart des bornes d’arcade. Personnellement, je vous recommande Mame. Il existe et évolue depuis de nombreuses années, prenant régulièrement en charge de nouveaux jeux (plus de 5000 à ce jour), corrigeant des défauts, peaufinant l’interface… Vous le trouverez notamment ici. Il tourne sans problème sur une antiquité telle qu’un petit Pentium 4 sous Windows XP. C’est donc l’occasion comme pour moi de recycler un vieil ordinateur qui prend la poussière.

J’y ai adjoint un petit kit d’enceintes, ainsi qu’un des derniers moniteurs 4/3 19’’ à tube cathodique pour le cachet. Mais rien n’interdit d’employer à défaut un modèle LCD. Ensuite, il vous faudra dégoter un cache métallique à sa taille pour masquer les bords du moniteur et l’intérieur de la borne. Mais il existe certainement un artisan près de chez vous capable de le réaliser sur mesure.

Passons aux manettes

Enfin, pour relier les manettes, les boutons de jeu et de contrôle (Joueur1, joueur 1, démarrer), ainsi que l’éventuel monnayeur, vous devrez aussi acquérir une petite carte d’interface telle que l’I-PAC d’Ultimarc. On la trouve pour 40$ chez son concepteur.

Si la borne que vous entreprenez de recycler a quelques kilomètres au compteur, il y a des chances que certains switches des manettes, voire les manettes elles-mêmes, ou encore certains boutons, aient un petit coup de mou. Profiter de votre commande à Ultimarc pour vous procurer les pièces de rechange correspondant. Hap propose aussi un vaste catalogue de pièces et d’accessoires.

C’est égalementle moment de compléter l’équipement de votre borne. Avez-vous assez de boutons pour les jeux qui vous tentent le plus. Certains comme Steetfighter ne se contentent en effet pas de deux par joueur. Et pourquoi ne pas en profiter pour ajouter un roller, un pistolet lumineux (attention à la compatibilité avec l’écran), ou encore de quoi accueillir un second ou un troisième joueur le cas échéant ?

Il y en a pour tous les goûts, et toutes les côtés d'une borne.

Il y en a pour tous les goûts, et tous les côtés d’une borne.

Ne négligeons pas la finition

Si l’aspect extérieur de votre borne a trop souffert, vous devrez la repeindre et perdrez au passage la décoration d’époque. Pas de souci, Classic Arcade Graphix ne vous laissera pas dans la détresse. C’est un petit budget, mais si vous êtes perfectionniste…

A ce sujet, pour compléter l’effet voyage dans le temps, je vous recommande de vous pencher sur « the arcade ambience project ». Son auteur, sérieusement allumé, a entrepris de sélectionner les principaux jeux exploités en 1981. Puis il a enregistré musique et bruitages de parties en cours pour chacun, et les a mixés afin de reconstituer l’ambiance sonore d’une salle d’arcade de l’époque !!! Vos années lycée remontent plutôt à 1983, 1986 ou 1992 ? Pas de problème, il existe une version pour vous.

Si vous n’êtes pas du tout bricoleur, que vous n’avez aucune compétence en informatique, et que vous ne connaissez personne pouvant vous aider, ça risque d’être compliqué pour vous. Il vous reste alors la solution de facilité : le faire faire. Certains spécialistes comme Neo Legend à Paris s’en chargent moyennant rémunération. On trouve aussi régulièrement des bornes d’arcade modifiées PC sur ebay. D’autres en construisent de zéro, comme X-arcade.

Et les jeux ?

Maintenant que vous avez une borne opérationnelle sous la main, il faut la nourrir. La plupart des acteurs de la grande époque ont disparu, et le contenu des ROM de ces vieux jeux ne se trouve pas à la FNAC. Si on met de côté l’offre assez limitée dans le domaine public et le téléchargement illégal (Internet regorge de sites Web proposant de tels fichiers), les utilisateurs honnêtes devront mouiller le maillot pour arriver au même résultat en ouvrant leur porte-monnaie. Car on peut en effet avoir de sérieux doutes sur des offres comme celle de Romcollector ou de Tiptonware, et les fournisseurs détenant indiscutablement les droits d’exploitation des vieux jeux ne se bousculent pas.

 

 

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.