5 principes à toujours appliquer en vidéo (visioconférence, webinaire, vlog…)

Lentement mais surement, la vidéo s’implante dans notre quotidien professionnel : la visioconférence avec l’omniprésent Skype, les webinaires (Gotowebinar, Easy Webinar, Demio, Facebook Live…), les vlogs (site Web, Facebook, YouTube, Snapchat…), la formation en vidéo…

Nous n’en sommes manifestement qu’au début. Et justement, comme la vidéo n’est pas encore complètement rentrée dans les habitudes, elle conduit souvent à faire des erreurs aux conséquences plus ou moins gênantes. Sans que nous en soyons forcément conscients.

Voici les plus courantes, et comment les éviter en mettant en œuvre cinq principes simples :

 

1-Isolez-vous

Vous êtes en plein pitch de vente devant des prospects prometteurs qui suivent votre intervention vidéo, quand soudain, un collègue aussi hilare que bruyant fait irruption dans votre bureau. Il n’y a pas de drame, mais ça fait un peu désordre. Autre exemple, vous télétravaillez et animez une visioconférence à la maison avec un client. La discussion est un peu tendue, quand une petite voix entonne derrière vous un tonique « papa, caca ». Du pain bénit si vous travaillez dans le secteur de la puériculture. Mais sinon…

Solution :

  • Fermez, si possible, la porte à clé
  • Informez collègues et famille de la nécessité pour eux de limiter le bruit à proximité pendant votre session vidéo et de ne chercher à entrer sous aucun prétexte
  • Collez sur votre porte une feuille résumant la situation

 

2-Ne négligez pas le fond

Vos spectateurs vont voir deux choses : vous, et ce qui se trouve derrière. Si, comme je l’imagine, vous souhaitez capter leur attention, ne laissez pas le fond vous faire concurrence.

Car ce dernier peut constituer une incroyable source de distraction.  Vos spectateurs vont chercher à reconnaître les livres de votre bibliothèque, à estimer les qualités esthétiques de votre décoration, à deviner dans quel type de pièce vous vous trouvez, à regarder par votre fenêtre le cas échéant…

Solution :

  • Placez-vous devant un simple mur le plus neutre possible, sans aucun élément de décoration hormis éventuellement vos outils de communication (affiche maison, totem, kakémono, catalogue de votre entreprise…) Si ça n’est pas réalisable, utilisez un fond pour camoufler ce qui fit désordre. Un paravent ou une toile tendue feront parfaitement l’affaire. Mais veillez à vérifier que l’ensemble de la surface filmée par votre caméra sera bien couverte, tout particulièrement si vous envisagez une diffusion en direct.

 

3-Coupez toute source de distraction

Notre quotidien informatique est plein de notifications visuelles et sonores en tout genre qui sont autant de sources de distraction pour vous et vos spectateurs, et qui ne regardent d’ailleurs pas ces derniers : nouveau message sur Facebook, nouvel email arrivé, disponibilité d’une mise à jour pour telle ou telle application…

Solution :

  • Fermez toutes les applications dont vous n’aurez pas besoin pendant votre session vidéo : client email, Skype et votre navigateur Web le cas échéant…

 

4-Faîtes le ménage

Si vous partagez votre écran dans votre vidéo, vous allez montrer tout ce qui s’y trouve. Comme pour les sources de distraction précitée, de nombreuses choses ne concernent pas vos spectateurs. Souhaitez-vous informer vos spectateurs que vos applications favorites sont Outlook, Call of Duty et Mahjong 2000, ou que vos sites Web de prédilection sont pockerstars.fr, stopcellulite.com et radin.fr ? Probablement pas. Vous devriez donc faire le ménage.

Solutions :

  • Inspectez les raccourcis d’application et les fichiers traînant sur votre bureau. Il y en a probablement une bonne moitié qui n’ont plus rien à y faire. En cas de manque de temps, fourrez tout dans un dossier.
  • Procédez de manière identique dans votre navigateur Web sur votre barre de raccourci. Fermez également tous les onglets, sauf si vous voulez partager cette promo fantastique sur promovacances.com. Enfin, n’oubliez pas de fermer les notifications de fichiers téléchargés sur Chrome, par exemple.

 

5-N’oubliez pas l’éclairage

Si le niveau d’éclairage dépend des fenêtres, méfiez-vous des variations de luminosité. Quant à vos luminaires, ils vous permettent de travailler dans de bonnes conditions, mais mettent-il suffisamment en valeur le charme ravageur de votre visage ? Faites donc le test.

Solution :

  • En cas de besoin, investissez dans de l’éclairage photo, avec deux et si possible trois sources (la dernière avec un bras girafe pour éclairer de haut) de type softbox. Vous trouverez facilement des kits pour moins de 100€ sur Amazon. Seul inconvénient, tout cela prend un peu de place.

Voilà, à vous de mettre en œuvre ces principes simples, pour obtenir un résultat optimal de vos vidéos.

 

 

 

Articles sur des sujets similaires :

Download Our FREE List Building Report

Votre logo en vidéo HD pour moins de 100€?

  • Renforcez votre image de marque
  • Donnez une touche pro à vos vidéos
  • Obtenez simplement un effet d'homogénéité

 

Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Evénements

 

 

Offres de Multimediatique

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne

Retour haut de page