Attention aux mots-clés qui plombent vos campagnes d’emailing

Le résultat de vos envois par mail, quel que soit l’outil, est étroitement lié au choix des mots clés que vous allez employer dans le titre. C’est d’ailleurs logique. Si un destinataire reçoit un email au titre bien racoleur, gavé de « promotion », « remise », « urgent », « offre limitée », « prix », « opportunité », « essai gratuit » il y a de fortes chances pour qu’il ne le voie pas. En effet, il se retrouvera probablement en spam ou en promotion s’il emploie les services de Gmail. D’ailleurs, même si ce mail passait toutes les barrières, il y a de bonnes chances pour que son récepteur le snobe de lui-même.

Voilà une bonne raison pour avoir le pied léger sur les superlatifs, et ne pas tomber dans la surenchère. Et ce qui vaut pour le titre vaut aussi pour le corps du texte, car les outils antispam et certains services d’emails gratuits tels que Gmail lisent tout, puis font le tri automatiquement. Au passage, cette approche est aussi tout ce qu’il y a de plus valable pour une action publicitaire.

Difficile dans ces conditions de partager votre enthousiasme légitime pour votre offre avec vos prospects, pensez-vous probablement. En fait, il faut replacer l’emailing dans votre stratégie marketing digital, et avoir les idées claires sur son rôle dans votre entonnoir de vente (les étapes qui vont transformer votre prospect en client).

Plutôt que de tout miser sur l’emailing seul, il sera souvent bien plus pertinent d’épurer ce dernier de toute considération commerciale, et de vous limiter aux bénéfices de ce que votre offre apporte. Développez notamment des exemples dans lesquels vos lecteurs pourront se reconnaître. Enfin, votre contenu se terminera par un lien vers une page de vente de votre site, sur laquelle vous aurez toute liberté pour couvrir les aspects commerciaux cette fois-ci sans détour.

Et si on pousse le bouchon un peu plus loin, plus votre contenu ressemblera à un mail classique d’une personne à une autre, moins vous courrez de risque. Personnalisez dans l’idéal au maximum votre contenu. Abstenez-vous ainsi de vous adresser à la cantonade. Utilisez plutôt les champs personnalisés de votre outil d’emailing, par exemple (Bonjour {prénom}). Évitez aussi d’intégrer trop d’habillage HTML, des liens de partage… Je sais, cela peut sembler contradictoire avec la nature d’une newsletter, mais vous devrez inévitablement faire un compromis sur le design et le contenu pour obtenir les meilleurs résultats possible.

À vous de jouer maintenant. Faites-moi signe en cas de doute.

 

 

Articles sur des sujets similaires :

Download Our FREE List Building Report

Fatigué de créer du contenu

d'actualité

... et de l'illustrer

  • Sites Web
  • Réseaux sociaux
  • Blogs
  • Newsletter

Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Catégories ,

Evénements

 

 

Offres de Multimediatique

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne