Donnez un sérieux coup de fouet à vos présentations (partie 1)

Les logiciels de présentation, de PAO et de traitement de texte ont un point en commun : ils sont un peu pousse-au-crime et multiplient les incitations à faire n’importe quoi. Des centaines de polices de caractère, des icônes à gogo, des outils de création de tableaux… Bref, des ressources à n’en plus finir que nous sommes forcément tentés d’utiliser, moi le premier.

Résultat : des présentations relativement propres, et qui semblent faire à peu près leur office. En tout cas, personne ne s’est jamais effondré face à nos slides. Du coup, nous continuons à bricoler. Il y a quelques mois, j’ai pourtant pris le temps de me documenter, de faire un peu le point sur l’état de l’art en la matière et de suivre une formation. Et je me suis aperçu que j’étais toutefois loin du compte.

Bonne surprise, je n’avais quand même pas faux sur tout. J’évitais en effet les listes à puces interminables, les pavés de textes assommants, les tableaux de chiffres illisibles… Toutes choses qui amènent nos participants à essayer de décrypter les slides au lieu de nous écouter. Pourtant, je n’avais pas saisi la finalité et l’esprit de ce que devrait être une présentation.

Le principe de base de ce qui nous échappe généralement se résume portant très simplement : il faut créer des diapos très visuelles, pas des documents faisant doublon avec vos propos. Car dans ce dernier cas, ils liront au lieu d’écouter.

Au contraire, l’idéal consiste à concevoir une diapo ne contenant qu’une seule illustration pleine page, avec aussi peu de texte que possible (mais vraiment lisible). Et nous devrions choisir les illustrations en évitant autant que possible les photos d’agence posées, mises en scène et peu crédibles. Leur proximité avec le sujet du slide n’est pas suffisante. Mieux vaut le réel, l’humoristique, ce qui suscite l’émotion… Ne mégotez pas non plus sur la résolution, et visez systématiquement le Full HD (1920×1080). De cette façon, le résultat ne fera pas pitié quand vous utiliserez un projecteur ou un moniteur à la hauteur.

La plupart de ces concepts sont abordés dans un guide gratuit de 120 pages proposé par Visme, un outil de création graphique en ligne qui mérite le détour. Il est cependant rédigé en anglais, mais avec une préoccupation visuelle constante. Même si votre anglais laisse un peu à désirer, vous devriez vous en sortir sans trop de souci. Il vous tend les bras sur cette page.

Relisez ensuite votre dernière présentation à la lumière de ce qui précède, et dites-moi ce que ça vous aura inspiré. Je poursuivrai cette réflexion dans une seconde partie.

 

 

Articles sur des sujets similaires :

Download Our FREE List Building Report

Fatigué de créer du contenu

d'actualité

... et de l'illustrer

  • Sites Web
  • Réseaux sociaux
  • Blogs
  • Newsletter

Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Evénements

 

 

Offres de Multimediatique

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne