Comment envoyer un email anonymement

Précédemment, je vous ai expliqué comment surfer anonymement sur le Web.  Mais vos préoccupations de défense de votre vie privée peuvent aussi porter sur l’envoi de mail.

Et pas nécessairement pour dénoncer votre voisin.

Malgré le RGPD, le simple fait de s’adresser par ce canal à certaines entreprises peu scrupuleuses vous vaudra parfois de vous retrouver abonné à une newsletter que vous ne souhaitez pas recevoir.

Là aussi, il faut avoir des yeux sur tout. Commencez donc par faire le ménage dans vos cookies, car leur présence peut suffire à anéantir tous vos efforts d’anonymat.

Autre précaution souhaitable, employez aussi un des services de VPN décrits dans comment surfer anonymement sur le Web. Enfin, jouez ceinture et bretelle en mettant à contribution le navigateur Thor Browser.

Venons-en maintenant aux outils d’envoi eux-mêmes.

Il existe une ribambelle de services qui vous fournissent gracieusement une adresse email temporaire : Guerrilla Mail, Temp in box, Mailinator, My Trash Mail, Nada, Temp Mail

Ils vont donc vous permettre d’envoyer votre mail sans risque pour votre boîte aux lettres, mais aussi de recevoir une réponse.

Par contre, ne vous méprenez pas, l’usage de ces outils vous vaudra systématiquement un passeport pour la boîte courrier indésirable de vos destinataires. Eh oui, on ne peut pas gagner sur tous les tableaux.

 

 

Mais je vous propose d’inverser maintenant votre point de vue, et de reprendre votre casquette de professionnel utilisant l’email. Si vous proposez un abonnement à votre newsletter assorti d’un petit cadeau, vous n’avez probablement pas envie d’engranger des adresses bidon. Ni d’offrir votre cadeau pour rien.

Deux options s’offrent à vous.

D’abord, configurer votre service d’emailing pour activer ce qu’on appelle le double optin. Il s’agit tout simplement d’envoyer lors de l’inscription une demande de confirmation à l’adresse employée. Mais cette parade ne marche que contre les services d’envoi anonyme, pas contre ceux qui permettent aussi temporairement la réception.

La seconde consiste à proposer de s’inscrire non pas en demandant aux visiteurs de saisir leur nom et leur adresse email, mais de s’identifier par le biais d’un compte de réseau social. Celui-ci transmettra alors avec leur accord leur nom et adresse à votre outil d’emailing.

Et là, pas de possibilité de triche. Sauf en créant un compte temporaire sur un réseau social, qu’il faudrait lui-même valider en employant une adresse email temporaire. Mais ça deviendrait un peu trop contraignant vu l’enjeu.

Les solutions de ce type vont de l’extension pour votre site Web au service en ligne. Très abordables, elles requièrent cependant toutes un certain niveau technique.

L’idée vous inspire ? Faites-nous signe.

 

 

Download Our FREE List Building Report

Fatigué de créer du contenu

d'actualité

... et de l'illustrer

  • Sites Web
  • Réseaux sociaux
  • Blogs
  • Newsletter

Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evénements

 

 

Offres de Multimediatique

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne

Retour haut de page