Google vous veut en sécurité, avec ou sans votre accord

Le problème avec les gens qui veulent votre bien, c’est qu’ils sont parfois tellement convaincus de la nécessité d’appliquer leurs conseils qu’ils n’hésitent pas à vous forcer la main. C’est le cas de Google, qui dispose clairement de certains moyens de pression.

Après (entre autres) nous avoir forcé la main avec le responsive design des sites Web, en punissant les non-convaincus par un malus de référencement, la nouvelle marotte du géant américain est devenue le HTTPS. Ce protocole, signalé sur certains navigateurs par un petit cadenas vert, garantit un niveau de sécurité accru pour les visiteurs. Bien que le HTTPS existe depuis des lustres, et que son niveau de sécurité réel soit discutable, Google n’a lui pas envie de discuter.

En effet, l’étau se resserre à plusieurs niveaux. Si vous utilisez Google Shopping, le HTTPS est déjà obligatoire sur les pages contenant des informations clients. Il semble par ailleurs que les pages Web au format AMP (chargement rapide sur les mobiles) subissent prochainement la même obligation. Google devrait aussi faire pression sur les visiteurs dans les mois qui viennent en modifiant légèrement son navigateur Chrome dans ce sens. Jusqu’ici, ce dernier signalait la présence d’un certificat HTTPS périmé d’un message rouge un peu inquiétant. Prochainement, tous les sites non-HTTPS subiront le même sort. De quoi faire fuir à coup sûr vos visiteurs les plus émotifs.

Conclusion, si vous envisagez la création d’un site, pensez d’emblée au HTTPS. Et si vous avez déjà un ou plusieurs sites, je vous conseille de vous préparer à ce tournant.

 

Catégories

Laissez un commentaire





Evénements

 

 

Offres de Multimediatique