Les 8 principaux préjugés sur WordPress sont faux

1- WordPress est un outil de création de blog, pas de sites Web

C’était le cas à sa création, il y a 15 ans. Mais le moins qu’on puisse dire est que cette solution a considérablement évolué depuis, pour devenir un outil de développement de sites Web ultra complet. Considère-t-on toujours Lamborghini comme un fabriquant de tracteurs, ce qu’il était effectivement à ses débuts ? Aujourd’hui, près de 75 millions de sites dans le monde, soit environ un tiers, s’appuient sur WordPress. A titre de comparaison, Magento ou Drupal représentent chacun 2/3% du marché seulement.

 

2 – WordPress n’est pas un outil professionnel

C’est un pur préjugé. Traduit en 55 langues, WordPress est une plateforme de développement utilisée par des milliers d’agences Web dans le monde. Elle a généré un incroyable écosystème, avec plus de 40.000 extensions, et des milliers de thèmes.

D’ailleurs, les entreprises, célébrités et artistes les plus prestigieux ne boudent pas leur plaisir : the New Yorker, le Royal Monceau, Kylie Minogue , Open Nasa, Jennifer Lopez, Walmart, Rolling Stones, Chris Brown, UPS global,  Katy Perry, Usain Bolt, Beyonce, Techcrunch,  Leonardo Dicaprio, Wired, Helen Mirren…

 

3 – WordPress est mal sécurisé

Bien au contraire, mais l’usage qui en est fait laisse souvent à désirer : identifiant administrateur par défaut, mot de passe faiblard, CMS, extensions et thèmes mis à jour irrégulièrement, voire jamais, absence d’outil de sécurité… Si vous laissez votre porte ouverte, allez-vous accuser le constructeur de la serrure en cas de cambriolage ? Autrement dit, WordPress est sécurisé, et le maillon faible se trouve plutôt entre l’ordinateur et la chaise. A vous de de faire le minimum nécessaire pour dormir sereinement.

 

4 – WordPress n’est pas la solution idéale pour un site de vente en ligne

Mais si ! L’extension Woocommerce du même éditeur fait désormais jeu égal avec Prestashop en nombre de sites et en richesse fonctionnelle. En revanche, le coût d’un site et de sa maintenance reste largement à l’avantage de WordPress.

 

5 – WordPress ne fournit pas de support technique

Non, effectivement. Mis à part des forums, où rien ne vous garantit d’obtenir ce que vous voulez à vos conditions. Mais il existe de nombreuses alternatives… payantes. Il suffit de faire appel à une agence Web spécialisée dans WordPress. Eh oui, tout ne peut pas être gratuit.

 

6 – Les sites WordPress se ressemblent souvent

Ceux qui utilisent les quelques thèmes gratuits fournis en standard, probablement.  Mais si le développeur retire ses moufles, se penche sur les innombrables thèmes existants, et fait un petit effort de créativité, je peux vous assurer que votre site ne ressemblera à aucun autre.

 

7- WordPress est un outil pour les débutants

Oui, mais pas que, loin s’en faut. WordPress est simple, accessible et gratuit, ce qui en fait effectivement le choix idéal pour les débutants. Mais les professionnels y trouvent eux une plateforme incroyablement riche, ouverte, souple et universelle. Du coup, les projets inadaptés à cette plateforme sont rarissimes.

 

8 – WordPress est gratuit, il ne doit pas valoir grand-chose

Sa gratuité et la disponibilité de son code source lui permettent en fait de susciter une dynamique impressionnante (voir points 1 et 2). Des milliers de développeurs participent notamment à son optimisation. Mais cette stratégie ne signifie pas que l’entreprise vit d’amour et d’eau fraîche. L’éditeur propose parallèlement des outils et services payants, et est actuellement valorisé 1,2 milliard de dollars.

 

 

 

Articles sur des sujets similaires :

Download Our FREE List Building Report

Passez dès maintenant

votre site WordPress

au SSL

Evitez les messages d'alerte anxiogènes de Google Chrome et Firefox sur l'écran de vos visiteurs. Multimediatique s'occupe de tout.

Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Evénements

 

 

Offres de Multimediatique

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne

Retour haut de page