Faut-il écrire son propre contenu sur les réseaux sociaux ?

Qu’on les aime ou pas, les réseaux sociaux constituent un très efficace moyen de créer et développer une relation de confiance avec vos anciens ou futurs clients. Cependant, si vous avez déjà regardé de plus près ce sujet, vous avez éventuellement un peu tiqué sur ce que cela implique. A savoir consacrer un temps certain à :

  • Trouver des sujets pertinents, et qui plus est sur la durée
  • Se documenter patiemment
  • Identifier des illustrations efficaces et légalement employables
  • Ecrire les articles dans un français irréprochable
  • Les publier au bon moment
  • Ecrire régulièrement pour entretenir l’intérêt
  • Répondre aux questions
  • Animer le compte
  • Analyser les résultats et en tirer les leçons
  • Suivre attentivement les évolutions des outils et des réseaux eux-mêmes

Ce programme chargé fait naturellement peur à beaucoup d’entreprises. Si bien qu’elles optent parfois pour la technique de la coquille vide, à savoir créer une page sans aucun contenu. A moins de verser dans la magie noire, il va sans dire qu’une telle approche a autant de chance d’attirer le chaland qu’une boutique vide.


Concrètement, ce satané contenu ne va pas s’écrire tout seul. Il faudra bien y mettre du temps, de la sueur, des bonnes idées et de l’expertise. Des agences spécialisées se feront un plaisir de vous proposer une telle prestation. Mais il y a un mais, et même deux.

D’abord, le Community management (l’art de gérer une communauté en ligne) s’avère une discipline incroyablement chronophage, et donc particulièrement coûteuse à sous-traiter. Même payées au lance-pierre, les petites mains qui hériteront de votre dossier devront y passer un temps faramineux qui se retrouvera nécessairement sur l’addition. Surtout, elles n’auront pas votre enthousiasme, votre connaissance de votre entreprise, de ses atouts, ses points forts, son histoire, ses talents, son savoir-faire…

J’ai eu par exemple l’occasion il y a quelques années d’auditer une grande entreprise qui, par manque de temps, de ressources en internes, et éventuellement un peu de motivation, avait dû se résoudre à sous-traiter cette tâche ingrate à une agence. Mais refiler en douce le mistigri à un tiers ne produit pas souvent le résultat attendu. Ainsi, les articles se tenaient sur le plan du style, mais ils étaient complétement désincarnés, et se résumaient finalement à une simple revue de presse du secteur d’activité de son client. Un peu juste pour déchainer des passions, ni même juste donner envie d’initier un contact direct. Qui n’aurait d’ailleurs pas été suivi par l’agence, faute de budget, ainsi que de connaissance du secteur.

Mon conseil pour résoudre cette équation délicate ? Embauchez, ou apprenez à le faire vous-même. Si si, tout le monde peut s’y mettre. Sans doctorat de lettres modernes, mais avec quand même un peu d’envie de goût pour l’écrit et le contact.


Enfin, dans un second article, j’aborderai ultérieurement une approche complémentaire.


Fatigué de créer du contenu

d'actualité

... et de l'illustrer

  • Sites Web
  • Réseaux sociaux
  • Blogs
  • Newsletter

Ces articles peuvent vous intéresser aussi :


Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Laisser un commentaire

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne

Retour haut de page