Avons-nous une perception raisonnable du marketing Internet ?

Je rencontre régulièrement des entrepreneurs et des porteurs de projets pleins de passion pour leur activité, mais dont certains ont manifestement un peu zappé la phase business plan. Un de mes tout premiers clients m’en avait fourni un exemple édifiant.

Son projet dans le secteur de la formation impliquait un investissement très conséquent en matériel et licences. Il était par ailleurs pleinement conscient de la nécessité d’un site Web et d’un certain nombre d’autres outils de communication. Seul hic, son budget total pour l’ensemble de son projet ne dépassait pas les 2000€ !

Il partait de zéro, et n’avait qu’une idée extrêmement floue du chiffre d’affaires qu’il allait générer. Il n’avait pas non plus budgété ce dont il aurait besoin pour vivre en attendant d’atteindre des résultats consistants, ni les inévitables imprévus, les dépenses annexes… Alors forcément, le marketing Internet dans ces conditions…

Outre ce genre de soucis de financement à des degrés divers, un autre facteur vient souvent compliquer la perception qu’ont les entreprises du marketing Internet. Je pense bien-sûr à la gratuité, un piège parfois mortel dont j’avais il y a quelques temps décrit la face cachée. Dans notre inconscient, le « digital » a été complètement démonétisé. Internet regorge en effet de ressources gratuites.

Pourquoi payer pour un simple conseil quand les forums regorgent de questions/réponses. Pourquoi payer pour un site Web quand un compte sur les réseaux sociaux ne coûte rien et donne une visibilité sur Internet ? Pourquoi payer pour une formation alors que les tutoriels pullulent sur Youtube ? Pourquoi ? Vous avez forcément une petite idée là-dessus.

Il existe naturellement quelques pépites, mais la raison pour laquelle cette approche ne fonctionne pas vient de la masse des réponses. La moindre recherche sur Google vous en vaudra des centaines de milliers, dont du grand n’importe quoi, du non-adapté à votre cas, du trop compliqué, du pas clair…

Certaines entreprises en viennent aussi à choisir leurs outils en l’absence de toute stratégie. Une approche pour le moins hasardeuse. Certes, ça va plus vite, mais attention aux dégâts. Et dans le choix même des outils, ne regarder que le prix et pas la rentabilité conduit aussi souvent à de mauvaises surprises.

Troisième facteur intervenant dans notre perception du marketing Internet : nos préjugés. Je l’ai abordé précédemment dans « Comment donner confiance à vos futurs clients ? » et dans « Ne perdez plus de clients bêtement ». En gros, la méconnaissance des réalités du marketing Internet amène parfois certains à minimiser l’importance de ce qu’il pourrait apporter. Et du coup à rester sur des préjugés aux conséquences parfois très nuisibles, mais difficiles à mesurer. Surtout si on nie le problème.

Mais les préjugés mènent le plus souvent les entreprises à procrastiner : « ça n’est pas si important que ça et nous avons plus urgent à gérer avant. Nous nous en occuperons plus tard (c’est-à-dire jamais) ». Jusqu’au moment où la réalité leur saute au visage : leurs concurrents ont fait eux cet effort, et pris une longueur d’avance.

Vous le voyez, les tentations de faire du hors-piste à cause de simples aspects de perception ne manquent pas. Alors ne vous privez pas de poser des questions avant de vous lancer… ou de ne rien faire.

 

 

Votre logo en vidéo HD pour moins de 100€?

  • Renforcez votre image de marque
  • Donnez une touche pro à vos vidéos
  • Obtenez simplement un effet d'homogénéité

 


Ces articles peuvent vous intéresser aussi :


Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne

Retour haut de page