Double révolution dans l’intelligence artificielle au quotidien

Le marketing dans l’industrie du logiciel se montre souvent un peu paresseux, et succombe du coup à la tentation de la facilité. Il emploie ainsi comme un mantra usé jusqu’à la corde le concept d’intelligence artificielle (IA), et ce de manière incroyablement abusive. En gros, le moindre algorithme est ainsi qualifié, alors qu’il s’agit d’une simple modélisation d’un traitement comme en contient par définition n’importe quel logiciel.

Mais, fait incroyable, l’argument se sera finalement révélé vrai à deux reprises en 2022. En début d’année d’abord, avec une véritable déferlante d’outils d’écriture automatique. Lancez quelques idées en guise de grain à moudre, et le logiciel vous écrira comme un grand des contenus aussi variés qu’un plan d’article sur n’importe quel sujet. Voire même l’article lui-même dans la foulée.

Que les blogueurs, journalistes et écrivains ne se fassent pas trop d’inquiétude, il faut encore y mettre un peu d’huile de coude pour arriver à un résultat de qualité.  Mais il me semble clair que les choses vont évoluer très vite, et que leurs descendants devront se choisir une autre carrière. Pour en savoir plus, jetez donc un œil sur ma sélection d’outils de création de contenu par IA.


Mais depuis la fin de l’été, l’IA fait maintenant aussi son trou dans la création graphique. Oui oui, vous avez bien lu. Rentrez simplement vos critères, du genre « château photoréaliste dans le ciel », ou encore « chien bleu photoréaliste en train de manger un gâteau ». Et vlan, le service en ligne va vous mitonner ça aux petits oignons. Enfin avec une qualité de résultat pouvant très fortement varier d’un outil et d’une recherche à l’autre. Surtout, il faut parfois batailler sur la formulation des critères avant d’approcher un résultat décent. Mais tout de même, cette nouvelle catégorie donne vraiment le vertige. Ayons une pensée émue pour nos amis graphistes qui seront les prochains à pousser en masse les portes de Pôle Emploi.

Dans l’immédiat, la course est ouverte, et nombre de développeurs comptent bien se tailler une belle part de ce futur marché colossal. À noter que la plupart des éditeurs impliqués ont un historique dans les outils de création de textes par IA. Vous y trouverez dans la première vague un peu de tout. Du pas cher comme Supermachine (voir mon illustration d’un berger allemand à la manière de Picasso), mais objectivement encore un peu vert et fonctionnellement limité pour l’instant. Plus convaincant, mais financièrement un bon cran au-dessus, Synthesis AI en a un peu plus sous le pied. Sans parler du poids lourd Jasper, qui y va lui aussi de bon cœur avec un service baptisé Jasper Art à partir de 40$ par mois.

Vous trouverez aussi sur le marché un « alien » avec Midjourney. Bien qu’encore en bêta, il promet un niveau final impressionnant. Cette préversion s’offre d’ailleurs à vous gratuitement pendant la phase de mise au point, ce serait dommage de vous en priver. Néanmoins, le bouton « join the beta » en page d’accueil ne fonctionne pas à l’heure où j’écris ces lignes. Mais celui dans « Go to the gallery » semble plus alerte. Enfin, même les smartphones s’y mettent. Sur iPhone, Wonder semble prometteur. Et en prime, il accepte des requêtes en français, ce qui ne gâche rien. À vous de jouer.


Votre logo en vidéo HD pour moins de 100€?

  • Renforcez votre image de marque
  • Donnez une touche pro à vos vidéos
  • Obtenez simplement un effet d'homogénéité

 


Ces articles peuvent vous intéresser aussi :


Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne

Retour haut de page