Pourquoi les mises à jour sont vitales pour vous

Je viens de tomber dans Forbes sur un article inattendu portant le titre « Google supprime Chrome pour des millions d’utilisateurs Windows ». Rien que ça ! Mais derrière ce titre un peu outrancier se cache une réalité bien compréhensible : Google va juste arrêter le support de son navigateur sur les PC équipés de Windows 8.

70% des sites piratés doivent par exemple leur malheur à la légèreté de leur administrateur en matière de mises à jour. Mais le principe s’applique en fait à tous les outils informatiques : ordinateurs, périphériques, logiciels… Pour dire les choses simplement, ne pas les installer implique que les failles de sécurités préalablement identifiées subsistent, et tendent donc leurs bras à tous les pirates passant à proximité.

Chaque jour ou presque, j’ai l’occasion d’échanger avec des gens exploitant des « antiquités », que ce soit à titre personnel ou professionnel d’ailleurs. À chaque fois, j’entends la même chose : « Oui, mon ordinateur est un peu ancien et se montre parfois un peu lent, mais il convient parfaitement à mes besoins. ». Et les bras m’en tombent !


La réalité se cachant derrière ces euphémismes est pourtant bien différente. Un peu âgé ? Dans le meilleur des cas, cette antiquité remonte à 2009. Elle a donc au moins treize ans, une éternité en informatique. Mais après tout, pourquoi faudrait-il faire la course pour avoir forcément la dernière version ?

Mais parce que, dans ce cas, la dernière version stable publiée remonte au 28 avril 2009, et que le support a fermé ses portes en 2017. Concrètement, un ordinateur sous Vista aujourd’hui a l’efficacité d’un médecin en 1800. Feriez-vous appel à un tel professionnel pour vous soigner ? Mangeriez-vous une conserve largement périmée ?

Plus de correctifs de bugs ni de failles de sécurité, et plus de prise en charge des nouvelles fonctions, par exemple la vidéo sur le Web. Voilà le programme avec une antiquité, et il relève de l’inconscience. Peu importent les circonstances, ne vous mettez pas dans cette situation.

Pour en revenir au navigateur Google Chrome, son éditeur aurait-il dû continuer à supporter pendant vingt ans un système d’exploitation archipérimé et que plus personne ne devrait sérieusement employer depuis longtemps ? Je ne le pense pas. N’en déplaise à Forbes, si des millions d’inconscients emploient encore Windows 8, ils devraient se soucier un peu plus vivement de leur sécurité.

Et pour qu’il ; n’y ait pas de malentendu, Windows 7 se trouve dans le même cas. Quant à Windows  XP, je n’en parle même pas !


ACCELEREZ LE CHARGEMENT

DE VOTRE SITE

Ne perdez plus d'opportunités en lassant vos visiteurs avec des vitesses de chargement innacceptables

tortue avec panneau fin limite vitesse 30

Ces articles peuvent vous intéresser aussi :


Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Catégories ,

Laisser un commentaire

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne

Retour haut de page