Vos supports de communication sont-ils graphiquement cohérents ?

Concrètement, de quoi s’agit-il ? Globalement, de variations esthétiques inappropriées dans vos contenus. Des logos adaptés « à la mimine » dans l’urgence, et donc tous différents d’un support à l’autre. Des couleurs de l’entreprises configurées à chaque fois au feeling. Des formats ou mises en page tout autant improvisés. Je pourrais continuer la liste pendant longtemps.

Peu d’entreprises se préoccupent de cela, à vrai dire. Beaucoup restent vaguement dans le déni, façon « ça n’est pas si choquant » ou « mais personne ne s’en est jamais plaint ! ». Pourtant, une approche décousue peut avoir des conséquences sur votre image de marque, et par répercussion sur votre chiffre d’affaire.

Car si vous ne prêtez que peu d’attention à ces questions, certains de vos prospects seront dans un tout autre état d’esprit. Ils y verront par exemple un manque d’organisation, d’attention à la qualité et aux détails, de professionnalisme…

Certains m’objecteront que fait, c’est mieux que parfait, selon la célèbre formule. Je suis d’autant plus d’accord que je suis parfaitement conscient de ma petite tendance au perfectionnisme. Non, ce que je suggère ici consiste simplement à prendre cet aspect en considération. D’autant que les moyens à mettre en œuvre ne s’apparentent pas aux douze travaux d’Hercules.


Mais au fait, d’où viennent ces fameuses incohérences ? Essentiellement de l’absence de charte graphique. Kesako ? Il s’agit d’un document qui regroupe les règles d’utilisation de l’identité graphique de l’entreprise. Concrètement, devraient y figurer votre logo, vos couleurs et leur définition précise (à l’aide du nuancier Panton, ou encore RVG, hexa, CMJK), les polices de caractères à employer, ainsi que les éléments graphiques complémentaires (filets, pictogrammes…).

Dans l’idéal, un spécialiste saura vous accompagner et réaliser une charte en fonction de vos attentes. Mais si vous manquez de budget et/ou de motivation, vous devriez au moins en improviser une avec les moyens du bord. Même sans avoir fait les Beaux-Arts, vous saurez sans souci identifier et codifier ce que vous avez déjà réalisé et qui vous convient.

Fort regrettablement, de nombreuses PME n’y voient qu’une lubie inutile et coûteuse. Domage, car réaliser soi-même ses propres visuels en accord avec sa charte devient parfaitement possible pour le commun des mortels. Des outils en ligne tels que Canva, Youzign ou encore Crello vous tendent les bras. Et la plupart disposent d’une version gratuite tout à fait utilisable, tandis qu’une version plus complète vous tend les bras pour une dizaine d’euros par mois.

Pour ma part, j’utilise beaucoup Glorify. Ce nouveau venu met vraiment la création graphique à usage marketing et à mettre dans toutes les mains. Il offre par exemple des fonctions de création de logo, de détourage automatique ou encore d’utilisation automatique de vos couleurs officielles (et bientôt de maquettes de designs ainsi que d’emballages).

Bonne nouvelle à ce sujet, Glorify propose encore (mais pour peu de temps) un accès illimité dans le temps pour un règlement unique. Pour en savoir plus sur Glorify, ça se passe ici.


Votre logo en vidéo HD pour moins de 100€?

  • Renforcez votre image de marque
  • Donnez une touche pro à vos vidéos
  • Obtenez simplement un effet d'homogénéité

 


Ces articles peuvent vous intéresser aussi :


Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne

Retour haut de page