Etes-vous lucide sur vos compétences ?

Tout particulièrement depuis 2020, je ne compte plus le nombre de formations que j’ai animées. Ça fait plaisir dans un pays qui n’est traditionnellement pas tout à fait porté sur l’exercice. Prise de conscience du besoin urgent de rattraper nos lacunes dans le numérique par rapport à nos voisins européens ? Non, pas vraiment. Nos PME et TPE s’y mettent progressivement, certes, mais la route reste (très) longue.

En fait, la prise de conscience vient surtout des gens eux-mêmes. Et ils ont malheureusement d’excellentes raisons pour ça. Je vous le donne en mille. Une bonne partie d’entre eux sait qu’ils vont devoir prochainement écrire une nouvelle page de leur parcours professionnel, tandis que l’autre partie le sent venir et décide de s’y préparer préventivement.

Jusque-là, bravo, rien à dire. Mais ça se corse parfois juste après.  Car je prends toujours soin de vérifier les compétences de base de la personne à former, ainsi que ses attentes. Et là, je tombe régulièrement sur des gens qui ne manquent pas d’ambition, c’est bien, mais qui semblent minimiser terriblement les efforts à fournir.

Certains m’annoncent ainsi sérieusement dans le cadre d’une formation WordPress vouloir non seulement apprendre à créer leur propre site, mais aussi au passage devenir formateur en la matière et en faire leur nouveau métier, le tout en une dizaine d’heures de formation à peine. Quel dommage, pour à peine deux ou trois heures de plus, je pourrais facilement leur apprendre aussi à construire un vaisseau spatial. Désolé, je suis un peu taquin. Je pense cependant réellement que tout le monde a la capacité d’acquérir ces compétences, mais il faut tout de même s’en donner le temps.


Souvent, le déphasage concerne aussi les compétences de bases. Des gens qui veulent maîtriser les aspects stratégiques et professionnels de l’usage des réseaux sociaux, mais qui ne savent pas comment créer un raccourci sur leur navigateur, réaliser un copier-coller à coup sûr, ni comment taper les caractères @ ou # sur leur clavier. Un peu comme un jeune conducteur venant à peine d’obtenir son permis et voulant se mettre à la conduite sur glace en compétition. Combien de fois ai-je entendu « je possède les bases informatiques » et vu les mêmes tourner ensuite de l’œil et déprimer à la première difficulté venue.

Félicitations naturellement pour votre décision de vous former. Mais ne tentez pas le grand écart. N’oubliez pas les bases qui sous-tendent toutes les activités numériques, faute de quoi vous devrez grimper deux marches à la fois (et il ne faut pas manquer de souffle). Disposer d’un ordinateur à la maison et l’employer de temps en temps pour envoyer des emails ne suffit pas.

Or l’écrasante majorité des entreprises considère que ces compétences vont d’elles-mêmes. Ne comptez donc pas, sauf exception, sur elles pour les financer. Pour acquérir ces dernières, ne surestimez pas non plus la difficulté que vous avez su si soigneusement éviter jusque-là. Lancez-vous enfin. Investissez dans vous-même et préparez la prochaine marche. Les suivantes viendront en leur temps.



Fatigué de créer du contenu

d'actualité

... et de l'illustrer

  • Sites Web
  • Réseaux sociaux
  • Blogs
  • Newsletter

Ces articles peuvent vous intéresser aussi :


Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Catégories

Laisser un commentaire

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne

Retour haut de page