Réduisez la charge de travail pour animer votre présence sur les réseaux sociaux

J’ai déjà évoqué dans ces colonnes certains outils particulièrement pratiques dans la gestion des réseaux sociaux. Cependant, ils restent particulièrement peu utilisés en France, hormis par prestataires spécialisés en Community Management. Une réticence qu’il faut chercher à la fois dans le fait que beaucoup de gens n’en connaissent pas l’existence, ou bien qu’ils ne voient pas ce qu’ils pourraient apporter par rapport à ceux intégrés à Facebook, LinkedIn, et compagnie. Dernière raison, une certaine réticence bien nationale à investir dans des outils numériques payant, la majorité des utilisateurs considérant curieusement le numérique comme implicitement gratuit.

Bien que leur orientation globale ne révolutionne pas forcément les services fournis par les éditeurs de réseaux sociaux, ils permettent de gagner sérieusement du temps, de l’efficacité, et parfois de la simplicité. Prenons un exemple. Si vous décidez de partager un même article sur plusieurs réseaux, voire plusieurs comptes (profils, groupes, pages), ils vous permettront de le faire en une seule fois. Idem pour d’éventuelles modifications ultérieures. Plus besoin de se trouver derrière votre ordinateur au moment choisi stratégiquement pour publier vos articles.

Autre avantage de taille : l’unification des interfaces. Twitter, Google Business Profile, TikTok et autres, ils s’effacent tous derrière celle de l’outil de gestion que vous aurez retenu. Et peu importe que certains réseaux refondent la leur sans aucun effort d’explication, vous n’y aurez plus jamais à faire. Idéal avec certains réseaux si vous en faites un usage irrégulier, la moindre action vous prenant à chaque fois un temps de redécouverte déraisonnable.


Dans le même esprit, la fusion des tâches de reporting limite votre implication. Content Studio, tout spécialement, vous générera d’un coup un rapport global pour tous vos supports, ou une ventilation aux petits oignons. Vous obtiendrez le détail de l’engagement (clics, likes, partages, commentaires) de vos fans, un travail particulièrement long et fastidieux quand il est fait à la main.

Fonctionnellement, ils vont aussi souvent bien plus loin. Les meilleurs n’hésitent pas à réaliser automatiquement une veille des articles écrits ailleurs dans votre secteur d’activité, ni même à réaliser une veille concurrentielle. Idéal pour ne pas découvrir trop tardivement un concurrent ou une offre menaçante. Mention particulière pour la boîte aux lettres unifiée, qui regroupe en un endroit tous les messages possibles : commentaires des articles, des campagnes de pub, chat… Vous aurez l’assurance de rester à jour dans vos échanges sans devoir jongler entre dix comptes toutes les deux minutes.

Concluons avec la question du prix. À moins de gérer un nombre de comptes pléthorique, ou d’avoir besoin de fonctions bien précises, vous pourrez le plus souvent vous contenter des versions gratuites de base qu’ils proposent tous ou presque. Il s’agit d’ailleurs de l’approche que je vous conseille d’adopter : testez donc un ou deux comptes avec un des outils les plus simples, comme Pubbler, pour voir si vous y trouvez bien votre compte. Ça ne vous engage à rien. Et si vous deviez passer à la caisse, vous vous en sortirez au pire pour quelques dizaines d’euros par moi.


Fatigué de créer du contenu

d'actualité

... et de l'illustrer

  • Sites Web
  • Réseaux sociaux
  • Blogs
  • Newsletter

Ces articles peuvent vous intéresser aussi :


Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Laisser un commentaire

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne

Retour en haut