Faut-il avoir peur de la concurrence sur Internet ?

Je croise constamment des dirigeants de PME et des indépendants qui ont adopté vis-à-vis du webmarketing une attitude de prudence, voire de défiance. Dommage. Ils passent forcément à côté d’un avantage concurrentiel important. Un catalyseur des ventes et de l’image de marque proprement unique. Mais au fait, pourquoi se montrent-ils aussi prudents ?

Il existe a priori de nombreuses raisons. D’abord le poids des habitudes. Le marketing digital reste encore souvent perçu comme une coûteuse excentricité dans les petites structures. Celles-ci viennent lentement aux sites Web, et du bout des lèvres aux réseaux sociaux. Quant au reste, cela tient souvent pour elles de la science-fiction. On verra plus tard. Occupons-nous déjà de l’essentiel.

Leurs dirigeants ne sont en fait tout simplement pas du tout formés à ces questions. Et il suffit de voir ce qui se passe avec la sécurité ou même l’informatique en général pour comprendre que les choses ne changeront pas en un jour. S’ils ne sont pas en situation de comprendre les bénéfices du marketing Internet, on peut comprendre qu’ils ne se précipitent pas.

Par ailleurs, dans un contexte économique qui ne va très probablement pas s’améliorer de sitôt, investir dans des actions insuffisamment comprises ou maîtrisées constitue non seulement un risque, mais aussi une obligation pour les dirigeants de sortir de leur zone de confort. Or personne n’aime ça, à plus forte raison quand les problèmes s’accumulent.


De plus, adopter activement le marketing Internet ne peut pas se faire hors sol. Cela suppose d’avoir défini préalablement une stratégie commerciale et communication claire. Or la réalité des petites structures en est souvent loin. Le nez dans le guidon, les dirigeants et indépendants laissent souvent (involontairement et inconsciemment) de côté ces questions fondamentales.

Enfin, ils me font parfois part de leur inquiétude de se trouver confrontés sur Internet à un grand nombre de concurrents. Et ils ont raison, mais il faut aussi comprendre que les autres n’y sont pas pour rien. Vous vous trouvez donc sur le bon chemin, votre marché existe.

Je voudrais aussi relativiser ce qui provoque le sentiment de crainte que j’évoquais. D’abord, même si vous n’avez entrepris pour l’instant aucune ou peu d’actions de webmarketing, d’autres ne vous ont pas attendu pour se lancer. En vous y mettant aussi, vous rétablissez simplement l’équilibre. Le vrai risque consiste à laisser le champ libre aux autres.

Alors comment vous démarquer face aux offres concurrentes ? Simplement en mettant en avant à l’aide du webmarketing ce qui fait votre spécificité : vous. Qu’apportez-vous par rapport à vos concurrents ? Qu’est-ce qui vous distingue ? Votre offre, ses différences, ses modalités, votre comportement et vos relations avec vos clients… En fait, comme souvent, un client n’achète pas votre offre, il vous achète vous. Parce que quelque chose en vous lui a plu, lui a parlé.

C’est ce qui doit selon moi servir de carburant à vos futures actions de marketing Internet. Résistez à la tentation de faire comme les autres, en adoptant des actions de communication désincarnées. Montrez au contraire la part d’humain qui vous distingue. Et montrez-vous tout court. Identifiez vos valeurs. Définissez votre propre univers, votre originalité ainsi que votre identité visuelle.


Et si vos liens

vous rapportaient des ventes?

Quel que soit le support (Facebook, emailing, blog...), associez votre appel à l'action à n'importe quelle page du Web en quelques clics.


Ces articles peuvent vous intéresser aussi :


Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne

Retour haut de page