Attention aux mises à jour PHP de WordPress

Pour commencer, de quoi s’agit-il ? Tout simplement du langage employé pour créer WordPress lui-même, les thèmes et les extensions. Son impact est donc fondamental sur le bon fonctionnement de votre site Web, ainsi que sur ses performances. Depuis peu seulement, votre site vous avertit quand ce paramètre risque de poser souci. Vous trouverez l’information le cas échéant dans la partie « État de santé du site », présente dans l’accueil du tableau de bord et dans le menu « outils ».

Si vous utilisez une version périmée, votre site vous en avertira ici. Et je vous conseille vivement de l’écouter. Pour faire simple, en cette fin 2022, vous devriez avoir passé votre site en WordPress 6.11 (ou plus ultérieurement). Concernant PHP, je vous recommande la 7.4.

Pourtant, la 8.0 et même la 8.1 vous tendent déjà les bras ! Toutefois, résistez à la tentation. Car si WordPress peut normalement supporter ces mises à niveau, il n’en va pas forcément de même avec tous les thèmes et extensions du marché. Un passage en 8.0 ou 8.1 pourrait donc bien entraîner un plantage franc et massif de votre site. Si vous sous retrouvez un jour dans cette situation, pas de panique. Vous pouvez toujours revenir en un clic à la précédente version. Moralité, ne cherchez pas à devancer l’appel. Tenez-vous-en aux recommandations de votre site.


Mais pourquoi d’ailleurs considérer une mise à jour de PHP si rien ne vous y pousse ?  Pour bénéficier à la fois des corrections de bugs, et pour (selon les cas) gagner en performances. Le passage à la version 7 avait par exemple à l’époque souvent apporté des gains de l’ordre de 50%. Pas mal pour un changement gratuit réalisable en un simple clic.

Et concrètement, où ces changements doivent-ils être configurés ? Sur la console d’administration de votre hébergeur. N’hésitez pas à demander de l’aide au support technique si vous ne trouvez pas. Il existe forcément une section de réglages mentionnant explicitement PHP. Parfois, les plus anciennes versions se voient regroupées entre les versions historiques (quand elles sont encore proposées par l’hébergeur), les versions stables, et les versions bêta. Ne tentez pas le diable, restez ou passez en 7.4, et attendez patiemment que votre site vous suggère de passer en 8.0.

Si vous choisissez quand même de devancer l’appel, assurez-vous au préalable que vos thèmes et extensions l’acceptent bien. Les éditeurs ne mettant pas toujours cette information en avant, vous devrez réaliser patiemment votre petite enquête, et les interroger un par un sur leur niveau de compatibilité. Et encore, même s’ils vous donnent le feu vert, vous risquez de tomber sur un bug que personne n’avait encore rencontré. Mais vous devriez pouvoir faire marche arrière très simplement. D’autres prennent leur temps, ce qui n’est pas un mal.

À vous de jouer maintenant, ou d’attendre le signal de votre site.


Passez dès maintenant

votre site Wordpress

au SSL

Evitez les messages d'alerte anxiogènes de Google Chrome et Firefox sur l'écran de vos visiteurs. Multimediatique s'occupe de tout.


Ces articles peuvent vous intéresser aussi :


Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Catégories

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne

Retour en haut