Existe-t-il un absolu en marketing digital ?

Rassurez-vous, je ne vais pas répondre à la question sous un angle philosophique, mais plutôt pratico-pratique. Pour commencer, personne ne se la pose réellement, je vous l’accorde bien volontiers. Et c’est bien dommage, parce que la réponse en la matière peut vous amener à faire des choix (ou des non-choix) risqués. Ou à éviter tout choix, ce qui revient au même.

Concrètement, le marketing Internet (alias webmarketing…) se compose de deux volets : le marketing et le numérique. Le premier est en fait multiple. Il évolue régulièrement depuis les années 30, parallèlement aux changements de société et à l’évolution des technologies. Néanmoins, ses bases issues de l’explosion des années 50 à 80 restent parfaitement valables pour la plupart.

Bien entendu, sous le coup des évolutions techniques et sociétales, le marketing prend régulièrement une autre dimension, le numérique ayant notamment pour résultat de catalyser ses résultats dans des proportions toujours plus importantes. Les réseaux sociaux ont par exemple abouti à développer une nouvelle branche du marketing : le Community management.

Mais revenons si vous le voulez bien à notre question de départ. Cet éventuel absolu, les gens voudraient souvent croire qu’il existe. Et on peut les comprendre, car cela dispenserait de remettre en cause la double phobie qui est souvent ressentie vis-à-vis du marketing et des nouvelles technologies dans les PME françaises. Du coup, pas de changement, pas d’obligation de sortir de sa zone de confort et de revoir des processus à la conception souvent subie comme plus que pénible.


Parfois, certains clients s’étonnent que les résultats produits par tel ou tel outil ou stratégie de marketing Internet n’atteignent plus le même niveau qu’auparavant, et que je leur recommande un changement radical : « Mais vous m’aviez dit que ce service en ligne était le plus performant du marché, et vous me suggérez maintenant de tout changer ! ».

Eh bien oui, mais c’était il y a quatre ans. Autant les bases du marketing restent valables après un demi-siècle, autant la technologie ne fait pas de pause. La concurrence, l’innovation et l’évolution des contraintes pesant sur les entreprises rendent incontournable une remise en question régulière de leurs choix en marketing Internet. Si bien que ce qui a du sens aujourd’hui, n’en aura plus ou beaucoup moins dans un délai plus ou moins éloigné. Cette éternelle remise en question peut gêner, mais il n’existe pas de solution pour l’éviter.

Alors vous vous demandez peut-être comment déterminer si vos outils et stratégies restent d’actualité, ou bien s’il devient temps de tout remettre à plat. Mais comment savoir ? Comme avec tout le reste dans le numérique, vous disposez nécessairement de données statistiques chiffrant précisément vos résultats, et vous aidant à prendre la bonne décision :

  • Les résultats sont bons : poursuivez, et optimisez encore ce qui peut l’être
  • Les résultats piquent du nez gentiment : entrez dans le détail, identifiez ce qui pose problème, et posez les bonnes bases pour relancer le processus
  • Les résultats atteignent nettement le cap du mauvais : il est temps soit de changer de stratégie, soit d’outil(s), soit des deux

Si vous n’avez aucune idée de ce qui se passe « sous le capot », vous vivez dangereusement. Sortez des préjugés et regardez les faits en face, même s’ils ne vous plaisent pas. Faites-vous aider en cas de besoin, mais ne laissez pas un éventuel souci se développer. Comme pour une vilaine maladie, il vaut mieux intervenir le plus tôt possible.


Obtenez votre mini-site en moins de 48h

Ne perdez plus d'opportunités en lassant vos visiteurs avec des vitesses de chargement innacceptables

chateau sortant d'un smartphone

Ces articles peuvent vous intéresser aussi :


Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne

Retour haut de page