Boostez vos résultats avec le copywriting

Le copywriting (à ne pas confondre avec le copyrighting, à savoir le dépôt d’une marque), c’est l’art d’employer les mots pour convaincre. Hommes politiques, commerciaux et publicitaires ne s’en privent pas pour leur plus grand bénéfice.

Concrètement, il s’agit d’une boîte à outils rassemblant de nombreuses techniques, comme par exemple la structure narrative. Les fables et comptes de notre enfance suivent en général une structure voisine : exposition des personnages et lieux, apparition d’un problème, épreuves à résoudre puis dénouement/morale de l’histoire. D’ailleurs, une simple anecdote personnelle employée comme argument relève du même principe, avec en plus l’attrait du témoignage de première main.

Autre outil clé dans la caisse : l’écriture d’un titre percutant. Une étape fondamentale, car si votre titre (d’article, de pub, de plaquette commerciale…) n’accroche pas, votre lecteur n’ira pas plus loin. Avouez que ce serait ballot. Là aussi, il existe des techniques, comme celle des 4 U, du marketeur Michael Masterson.

Son principe consiste à s’appuyer dans les limites du raisonnable sur le plus grand nombre possible des quatre leviers suivants :

  • Urgence:
    Demain ou plus tard devient généralement jamais. Il faut donc battre le fer pendant qu’il est chaud, et expliquer au lecteur pourquoi il devrait agir maintenant.
  • Utilité:
    Quels sont les bénéfices concrets apportés par votre offre de produits ou services ? Les problèmes résolus ou évités ? Le potentiel ouvert ?
  • Unicité:
    En quoi votre offre se différencie-t-elle de celles de vos concurrents ? Qu’apportez-vous de plus qu’eux ?
  • Ultra-spécificité:
    Ce qui rend votre offre unique. Rentrez un peu dans le détail avec des caractéristiques précises (prix, quantités, résultats chiffrés…)

Autre technique : faire une offre irrésistible. Il s’agit là d’oublier l’offre et de s’appuyer sur les bénéfices clients. Et donc les aspects finalement les plus motivants pour eux. Imaginons que vous vendiez un kit complet pour faire pousser vos légumes dans notre jardin. Les bénéfices clients seront de manger des légumes sans pesticides, à point, avec du goût, d’être autosuffisant, d’avoir votre garde-manger à portée de la main…

Allez, un petit dernier pour la route : le « stacking ». Il s’agit d’empiler une longue liste de bonus fournis en citant leur prix supposé, puis d’opposer la valeur du produit/service avec celle des bonus avec le prix de vente total : garantie allongée, formation en vidéo gratuite, guide offert… Vous augmentez ainsi la valeur perçue de l’offre, et le sentiment de faire une bonne affaire.

Utilisez-vous déjà certaines de ces techniques ? D’autres ?

 

Fatigué de créer du contenu

d'actualité

... et de l'illustrer

  • Sites Web
  • Réseaux sociaux
  • Blogs
  • Newsletter

Ces articles peuvent vous intéresser aussi :


Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne

Retour haut de page