Révolution dans les moteurs de recherche

Personne ne regrette l’ère des folkloriques annuaires de sites du début des années 90, mais nous devons admettre que les moteurs de recherche font du surplace depuis un bon moment. Bing n’a jamais vraiment décollé, et plafonnait jusqu’ici à un niveau médiocre. Quant à Google, il a beau appliquer plusieurs mises à jour mineures par jour, et généralement une majeure par an, ses réponses restent trop souvent insatisfaisantes.

Inévitablement, l’intelligence artificielle va nous secouer tout ça joyeusement. D’ailleurs, il nous arrive de plus souvent de prendre des chemins détournés dans nos procédures de recherche d’informations. En sollicitant par exemple YouTube, mais donc maintenant aussi ChatGPT et autres modèles. Ces nouveaux outils permettent souvent d’aller plus loin, mais leur usage dans ces cas-là manque encore de fluidité.

Quand il s’agit d’une information simple ou usuelle, nous avons la certitude de pouvoir arriver à nos fins simplement. Mais trop de recherches impliquent d’innombrables tentatives, ainsi que d’horripilants et incessants recadrages de formulation. Tout cela donne trop souvent l’impression de mener une enquête de grande envergure, et fait perdre un temps important.

Les auteurs de moteurs de recherche ont par conséquent commencé à réfléchir à une approche novatrice. Ça tombe bien, l’intelligence artificielle est à la mode, et constitue même de plus en plus l’alpha et l’oméga de la plupart des éditeurs logiciels. Elle va pouvoir contribuer à automatiser, simplifier et rationaliser ces laborieuses épreuves de slalom sur Google.


Ce dernier a d’ailleurs entrepris de mettre à contribution l’IA générative sur son moteur de recherche, mais l’expérimentation reste limitée pour l’instant aux USA. Microsoft a lui mis les bouchées doubles avec l’ancien Bing Chat, rebaptisé Copilot. Surtout, il intègre élégamment cette couche d’IA pour que l’obtention du renseignement recherché soit la plus simple et naturelle possible. Accessoirement aussi la plus concrète, comme vous le constatez facilement avec par exemple l’organisation d’un déplacement, quel que soit le moyen de transport considéré.

Un autre éditeur a eu selon moi le nez creux, en poussant le principe encore plus loin : Perplexity. Manifestement un indispensable face à l’indétrônable Google Search, pour un usage personnel aussi bien que professionnel. Vous y saisissez tout bonnement votre requête en langage naturel, mais je vous conseille d’activer l’option de recherche pro dans la zone de saisie.  Cette fonction est limitée à cinq usages toutes les quatre heures dans la version gratuite, ce qui suffit le plus souvent. Elle renforce copieusement la qualité des réponses.

Le résultat force pour moi l’admiration. Il va immédiatement vous proposer plusieurs axes de recherche, puis va vous lister les sources sur lesquelles il compte s’appuyer. Ensuite, il vous fournira une réponse charpentée et réellement didactique, spécifiant à chaque étape la référence employée. En ne se privant pas non plus d’intégrer cartes et illustrations quand cela a du sens. Enfin, il prendra soin d’élargir les perspectives de votre recherche avec des informations connexes qu’il juge souvent avec justesse pertinentes. En prime, il vous proposera toujours de répondre aussi à plusieurs questions pertinentes liées à votre sujet.

En prime, il vous épargne la présence de toute information parasite telle que de la publicité. Finalement, Perplexity propose enfin l’expérience de recherche sur le Web que nous attendons depuis des lustres. Et il existe forcément des marges d’amélioration. Espérons que ces initiatives motivent la concurrence.


Fatigué de créer du contenu

d'actualité

... et de l'illustrer

  • Sites Web
  • Réseaux sociaux
  • Blogs
  • Newsletter

Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Catégories ,

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne

Retour en haut