Marketing Internet : plus rien ne sera comme avant. Ou pas.

 Dès le début du confinement, et à défaut d’avoir une idée claire de ce qui se passait, nous avons au moins compris que le Covid-19 allait laisser de méchantes traces de son passage. Certains ont alors entamé le couplet du « cette fois, ça n’est plus possible, il faut que ça change ». Et c’est bien compréhensible. Dans le marketing digital, même punition, même motif, mais avec une note un peu plus positive : « véritable tsunami dans l’écosystème digital », « le marketing digital est plus important que jamais »…

Et il est effectivement clair que de nombreux secteurs professionnels ont vu leur activité sérieusement chamboulée : voyage, commerce de détail, commerce en ligne, santé, hôtellerie, livraison, restauration… Pas toujours en mal, d’ailleurs, car nos changements de consommation, pour certains drastiques, ont parfois suscité des opportunités pour certaines entreprises. Locales, notamment.

Concrètement, à quels changements faut-il s’attendre pour vous ? Que devriez-vous changer dans vos usages du marketing Internet ? La plupart du temps, vous allez surtout devoir mettre le turbo sur tous les outils permettant de limiter au maximum les déplacements physiques : vente en ligne, SAV, formation, services en tout genre… Et ça tombe bien, le numérique regorge d’outils permettant d’aller dans ce sens.


Il existe par exemple de nombreuses solutions pour vendre des produits ou des services en ligne, notamment grâce à de simples gestionnaires de paniers (Plug&Paid, Thrivecart…), et ça n’implique pas nécessairement la mise en place de coûteuses usines à gaz. Idem pour limiter les déplacements en multipliant les échanges par visioconférence ou par webinaires. Zoom n’est qu’une des innombrables solutions aussi simples qu’abordables, voire gratuites (Vectera, LiveWebinar…).

Le « retour à la normale » devrait aussi être pour vous l’occasion de vérifier la pertinence de votre stratégie numérique. Et bien entendu d’en adopter enfin une si vous avez soigneusement évité de le faire jusqu’ici. De trop nombreuses PME françaises font en effet preuve d’une incroyable résistance au changement numérique, se privant ainsi des moyens de créer la croissance dont elles ont besoin.

Mon conseil : laissez de côté vos préjugés du type « le marketing digital n’est pas indispensable. On verra quand ça ira mieux ». Transférez en ligne et automatisez ce qui peut et devrait l’être dans votre activité. Alimentez votre flux de prospects grâce à la publicité. Non, ça n’est pas un coûteux jeu de hasard. J’ai des clients qui alimentent leurs commerciaux par ce seul moyen, et ils en vivent très bien. Appropriez-vous également les réseaux sociaux. Vos clients de demain s’y trouvent. Créez aussi enfin votre newsletter.

En fait, le « Nouveau Monde » restera très semblable à l’ancien, parce que deux choses ne changeront pas : la nature humaine, ainsi que les mécanismes de base du marketing et de la communication. Seul changement à attendre selon moi : les choses deviendront plus ou moins difficiles selon les branches d’activité, mais surtout pour ceux qui rechignent à affronter la situation en retroussant leurs manches. Le marketing Internet reste un outil vraiment accessible à tous, tant sur le plan technique que financier. Ne vous laissez pas intimider.

Obtenez votre mini-site en moins de 48h

Ne perdez plus d'opportunités en lassant vos visiteurs avec des vitesses de chargement innacceptables

chateau sortant d'un smartphone

Ces articles peuvent vous intéresser aussi :


Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne

Retour haut de page