Boostez vos visioconférences et webinaires

En 2020, deux vedettes ont indiscutablement occupé durablement les conversations : le virus et les outils de vidéocommunication. Pour les seconds, il était temps ! La France traînait durablement en queue de peloton, rétive comme trop souvent au changement numérique. Mais les confinements et couvre-feux ont eu raison des dernières réticences.

Désormais, Zoom et consorts (notamment Vectera) remportent les faveurs des entreprises et des télétravailleurs. Avec toutefois quelques inconvénients concrets, principalement dus à la cohabitation des aspects personnels et professionnels à la maison. À commencer par le bruit ou encore un désordre éventuel.

Car du coup, il devient plus important que jamais de donner à notre coin bureau voire à notre salon un aspect un peu plus entreprise qu’il n’a naturellement. Vous obtiendrez cela avec un système de fond vert (un peu compliqué à mettre en œuvre avec de bons résultats), ou des systèmes automatiques de détourage ou de floutage de ce qui nous entoure. Les services de vidéocommunication fournissent de plus en plus souvent ce genre de fonction, avec cependant une qualité très relative. Pour cela, regardez plutôt l’excellent Vcam.

Vous vous êtes pris au jeu ? Vous voulez aller plus loin ? Excellent. Il existe pour cela une catégorie de logiciels qui tiennent de la table de montage vidéo temps réel. Présenté comme ça, je comprendrais que vous ressentiez une légère inquiétude. Mais croyez-moi, le jeu en vaut la chandelle. À quoi servent donc ces mystérieux logiciels, et comment fonctionnent-ils ?


On pourrait tout simplement les qualifier de webcams virtuelles. En gros, celles-ci contiendront un flux vidéo calculé à partir des sources que vous aurez choisies et disposées. Par exemple une présentation Powerpoint sur laquelle vous aurez par exemple superposé une vignette contenant la vidéo venant de votre webcam physique, ou tout autre contenu possible (navigateur Web ou n’importe quel logiciel, titres, photos, liens, vidéos…). Bref, vous mettez complètement en scène votre vidéo en direct ou enregistrée.

Et comme le résultat apparait sur votre ordinateur (Windows ou Mac OS) comme une nouvelle webcam, il est exploitable avec n’importe quel outil de streaming, de webinaire ou de visioconférence (Facebook Live, Zoom, Vectera, Skype…)

Xsplit relève exactement de la même catégorie. Juste en un peu plus musclé, et un peu plus onéreux. Il reconnaît également sensiblement plus d’équipement, type cartes d’acquisition vidéo pour des sources externes, appareils de contrôles… Comme souvent, profitez de la version d’essai pour vous faire une idée par vous-même. Personnellement, j’ai une petite préférence pour Xsplit, mais je reconnais bien volontiers que Manycam se défend très bien.

Enfin, concernant la douloureuse, oui, ces outils sont tous payants : à partir de 60€ pour Manycam, contre 200$ pour Xsplit. Il existe cependant une alternative gratuite : OBS. Personnellement, il me tombe des mains. Je n’aime pas son ergonomie. Mais si le cœur vous en dit…

Capture Logitech vous tend aussi les bras sans contrepartie si vous possédez une webcam de cette marque. Il est parfait pour s’initier à ces outils, même s’il fait un peu pâle figure comparé aux trois précités. Mais il conviendra parfaitement pour vous faire une idée.


Votre logo en vidéo HD pour moins de 100€?

  • Renforcez votre image de marque
  • Donnez une touche pro à vos vidéos
  • Obtenez simplement un effet d'homogénéité

 


Ces articles peuvent vous intéresser aussi :


Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie de recevoir les recettes régime

présentées sur cette page ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quotidienne

Retour haut de page